Imprimer la pagelenvoyer à un ami

Partir dans un pays lointain ne s’improvise pas et des précautions s’imposent. Petit tour d’horizon



Formalités

Passeport - stage agricole à l'étranger

Côté administratif

Commencez par vous documenter sur le pays pour mieux apprécier votre projet. Après avoir bien consulté le site où vous avez un certain nombre d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone pour avoir plus de réactivité concernant votre projet et mieux ressentir vos besoins. Il sera plus facile de vous placer si vous avez une formation ou expérience agricole. De plus, selon le placement, une durée minimale ou maximale peut être imposée.

Pensez à vérifier la durée de validité de votre passeport. Anticipez compte tenu des délais de l’administration. La carte d’identité suffit en Union Européenne. En cas de placement trouvé, il peut y avoir nécéssité d’obtenir des visas de travail par l’intermédiaire de partenaires (nous consulter).

Imprimez et consultez souvent votre feuille " pense-bête des démarches".

Assurance

Aventure ne signifie pas irresponsabilité. Soyez vigilant sur les risques encourus. Observez, demandez conseil sur l’utilisation de machines peu familières… Il faut avoir une assurance type voyage intégral pour la durée totale du séjour à l’étranger. C’est une recommandation importante ! En cas de prolongement de séjour, aviser et prolonger impérativement votre contrat avec l’assurance. Nous vous recommanderons une assurance. D’autres assurances peuvent être proposées par les partenaires.

Billets d’avion

Les candidats se chargent de réserver leur billet d’avion et des formalités de visas. Pour le billet d’avion, le placement doit être trouvé ou sur instruction formelle de notre part pour réserver. Nous demandons à ce que soit apporté de la rigueur (délai etc…). Les familles d’accueil devront être contactées au préalable et averties des conditions d’arrivée.

Côté santé

Avant de partir, outre une visite chez le médecin, il est conseillé de se faire contrôler l’état des dents. Les soins très élevés ne seront pas remboursés à l’étranger. De même, il faut anticiper pour les vaccinations nécessaires ou simplement de mise à jour. Pour ceux portant des lunettes, une 2ème paire peut être utile.
Dans les bagages et selon les destinations, il faut envisager de prendre de l’aspirine ou antidouleur, un antihistaminique en cas de mal des transports ou piqûres d’insectes, un antidiarrhéique, un produit anti-moustiques, de la crème solaire à fort coefficient surtout pour l’Australie. Un chapeau ou une casquette est souvent nécessaire ! Ne pas se découvrir car nous sommes quelques fois dans des conditions climatiques extrêmes. Au retour, parfois, c’est l’opportunité de faire des escales plus ou moins longues. Consulter un médecin pour connaître les différents risques (paludisme…). Consultez le site du Cimed pour avoir des infos complètes sur les conditions sanitaires aux quatres coins du monde.